La DivaCup

Mesdames, vous êtes-vous déjà questionné sur l’endroit où se terminaient toutes les serviettes et tampons utilisés lors des règles? De leur impact au niveau de l’environnement et sur votre corps? Ce sont ces réflexions qui m’ont amené à faire mes recherches sur le sujet et à me procurer une méthode de protection naturelle, bonne pour l’environnement ainsi que pour mon corps. Voilà pourquoi depuis maintenant environ 2 ans et demi, j’utilise la Diva Cup, un espèce de cône en plastique souple qui sert à remplacer les autres systèmes de protection lors des règles.

diva_cup

Je comprend qu’on choisisse les serviettes hygiéniques quand on est plus jeune, lorsqu’on ne connaît absolument pas son corps et qu’on débute dans sa vie de femme. Elles sont faciles d’utilisation, mais c’est à peu près le seul avantage que je leur trouve… Non seulement elles sont zéro confortables, on est obligé de porter des culottes de mémé et elles sont très nocives pour l’environnement. 

Une autre option possible est le tampon. Il a l’avantage de ne pas se faire remarquer. Une fois inséré, il se fait discret, on ne le sent pas ou peu, personne ne le voit sous le pantalon, les fuites sont assez vite contrôlées, on peut porter d’autres sous-vêtements que la culotte de mémé. En résumé, tout le contraire de la serviette. Mais, il y a également beaucoup de désavantages. Les fuites qui peuvent arriver même en prenant toutes les précautions nécessaires. La sécheresse et les irritations. Les tampons étant faits de coton, ils absorbent tous fluides dont ceux sécrétés par notre corps pour entretenir notre flore. Enfin, et le plus glamour de tous, les odeurs. Oui le sang qui s’accumule dans le coton ne se conserve pas très bien, allez savoir pourquoi.

J’ai donc choisi de me procurer une Diva Cup, à la recherche d’une méthode plus efficace, confortable, meilleure pour l’environnement et pour mon corps! J’ai entendu parler de ces coupes sur youtube par hasard et je suis allée jeter un coup d’oeil à leur site internet, qui m’a complètement convaincu!

Tout d’abord, il existe deux grandeurs; le premier modèle conçu pour les femmes de moins de 30 ans qui n’ont jamais accouché ni bénéficié d’une césarienne et le deuxième modèle pour les femmes de 30 ans et plus et/ou pour toutes les femmes ayant déjà accouché par voie basse ou par césarienne.

La Diva Cup contient plusieurs avantages, tel que le fait de ne pas avoir à la changer aussi souvent qu’un tampon lorsque le cycle est abondant (la contenance de la coupe est plus grande). Lorsque le flux est normal à léger, on ne vide la coupe de toutes les 12h, soit le matin et le soir. On ne la sent pas du tout, encore moins qu’un tampon! Il m’arrive même souvent d’oublier que j’ai des règles lorsque je la porte! Le Diva Cup est fabriqué à partir de la plus haute qualité de silicone en matière de soins de santé pour assurer confort et durabilité et ne contient aucun des éléments suivants: latex, plastique, PVC, acrylique, acrylate, bisphénol A, phtalate, élastomère, polyéthylène, colorants et teintures.

De plus, la Diva Cup est économique et écologique puisqu’on réutilise la même coupe tous les mois pendant une durée de vie moyenne de 10 ans. Avec un prix autour de 35$ selon les marques, ça revient à presque rien tous les mois!

waste-bin-with-tampons-and-pads3-300x212

Pour la stériliser, on peut la mettre dans l’eau bouillante pendant quelques minutes ou bien le laver avec le Diva Wash (lotion nettoyante naturelle, sans parfum, sans parallèles, sulfates ou produits pétrochimiques à base de plantes, non testée sur les animaux et sans ingrédients d’origine animale,spécialement conçue pour protéger le silicone du DivaCup et pour respecter vos parties intimes) et on la range dans le petit sac fourni avec jusqu’au prochain cycle. Aussi simple que ça !

DivaWash_Front

La plupart des tampons et serviettes contiennent des agents tensioactifs, des adhésifs et des additifs. Tout un tas de trucs que vous ne voulez pas avoir proche ou dans de votre corps! La plupart des serviettes contiennent du plastique en polyéthylène dont la fabrication est très polluante. Des traces de dioxine (une substance cancérigène connue) et de fibres synthétiques comme la rayonne sont également présentes dans les tampons. La dioxine est un produit utilisé dans le procédé de blanchiment lors la fabrication des tampons et la rayonne peut laisser des résidus sur la paroi vaginale, conduisant à un risque possible d’infection et d’inconfort général. Dans les décharges, plusieurs de ces substances polluent l’environnement (eaux souterraines, ruisseaux et lacs) provoquant de forts risques environnementaux liés à ces déchets toxiques.

 Ajoutons que: la pollution de l’environnement + le gaspillage des ressources + les coûts inutiles + les risques pour la santé des femmes = l’un des plus graves problèmes que l’on connaisse.

dump-truck-dumping-trash-300x199Vous pouvez prendre soin de notre planète ainsi que de votre corps, en choisissant d’utiliser une DivaCup. Quand nous savons que la pollution et la sur-quantité d’ordures viennent de l’utilisation des tampons et serviettes jetables, remplacer ses protections menstruelles avec une DivaCup participe à la sauvegarde de l’environnement et encourage une empreinte de carbone positive tous les mois.

Pour en savoir plus sur la Diva Cup, allez consulter leur site internet officiel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s