L’eau, la vie!

Sans eau, la vie n’existerait pas. On peut survivre des semaines sans manger, mais sans boire, on meurt en quelques jours. Essentielle dans notre alimentation, l’eau concourt autant à notre bien-être qu’à notre bonne santé.

IMG_7934

Ce simple liquide est d’une importance capitale autant pour la survie des humains, des animaux et des végétaux. Si le corps humain est constitué d’autant d’eau, 70 % de son poids, c’est dans le but de maintenir une température d’environ 37°. Existe-t-il une flexibilité? Eh bien non, la diminution de cette quantité d’eau n’est pas permise puisque s’il y a une simple perte de 5 %, on peut remarquer chez la personne:

  • Des hallucinations
  • La bouche sèche
  • La mort pour une perte de 15 à 20 %

Ce besoin d’eau se fait sentir dès le commencement de la gestation du foetus qui en possède 98 %. Pour ce qui est du nouveau-né, l’eau représente 80%, tandis que pour la personne âgée, elle constitue 60% de son corps.

L’eau que contient notre corps doit être en partie renouvelée puisque nous éliminons chaque jour 2.5 à 3 litre par:

  • Les reins (urine): 5 1/2 tasses
  • La peau (transpiration-sueur): 2 3/4 tasses
  • Les intestins: 1/3 tasse
  • Les poumons (respiration): 1 1/4 tasses
  • Les glandes lacrymales (larmes)

Pour remplacer ces pertes, il ne faut pas se fier à notre soif qui varie constamment d’une journée à l’autre (température, fièvre, effort physique, nourriture absorbée salée ou sucrée, etc.) et qui ne correspond pas toujours à nos pertes réelles. Il est important de noter que la soif diminue avec l’âge; les personnes âgées devraient donc faire un effort pour boire régulièrement, même quand elles n’ont pas soif.

QUANTITÉ

Les aliments (fruits, légumes frais, viandes et poissons) fournissent environ 1 litre d’eau par jour. En fait, comme les sols sains conservent beaucoup d’eau, les légumes et les fruits sont en mesure d’en transmettre une grande quantité en plus d’avoir tous les vitamines et minéraux naturels assimilables. Il faut donc absorber 1.5 à 2 litres de liquide en plus, pour assurer l’équilibre hydrique. Cette quantité varie en fait avec notre poids. La quantité de bon liquide à boire se résume à:

Notre poids (en livres), divisé en deux, égal le nombre d’onces à boire par jour

(Poids ÷ 2 = X onces / jour)

À QUOI SERT L’EAU DANS NOTRE CORPS?

  • L’eau joue un rôle actif dans différents processus vitaux de notre organisme.
  • Elle dissout les minéraux et les vitamines, tout en les distribuant aux organes qui en ont besoin.
  • Elle est le support liquide des différentes combinaisons hormonales, chimiques et enzymatiques de notre organisme.
  • Elle élimine tous les déchets que rejette notre corps.

QUELS SONT LES LIQUIDES CONSIDÉRÉS COMME DE L’EAU?

  • Eau à la chlorophylle
  • Tisanes
  • Café de céréales
  • Laits végétaux
  • Jus de légumes maison (sans tomates)
  • Eau avec jus de citron frais

BREUVAGES À ÉLIMINER (sources d’acidité):

  • Produits laitiers
  • Jus de fruits (concentration élevée en sucre et en acidité)
  • Boissons gazeuses (8 c. à thé de sucre)
  • Café, thé, thé glacé thé vert, etc.
  • Jus de tomates, clamato, tomates
  • Alcool
  • Boissons énergisantes

QUAND BOIRE?

Il est fortement conseillé de ne pas boire en mangeant puisque l’eau absorbée dilue les enzymes digestifs et retarde inutilement la digestion. Éviter également de boire immédiatement après le repas, car la digestion ne fait que commencer.Idéalement, on devrait boire entre les repas et/ou quelque temps avant les repas.

  • 15 minutes : avant les repas
  • 30 minutes : après un fruit
  • 2 heures : après des hydrates de carbone (céréales entières, légumineuses, pommes de terre)
  • 4 heures: après des protéines (viande, tofu, seitan)

Petite exception: Si vous avez de la difficulté à digérer, remplacez vos Tums ou Peptobismol par de l’eau citronnée!

PETITS TRUCS POUR BOIRE PLUS

  1. Apportez une bouteille d’eau à votre travail.
  2. Si vous restez à la maison, remplir le matin une cruche d’eau selon la quantité requise pour votre journée et la boire tranquillement.
  3. Si vous faites de l’exercice, n’oubliez pas votre bouteille d’eau, car le sport fait perdre beaucoup d’eau au corps. Il est recommandé de boire 1/2 à 3/4 de tasse d’eau chaque 15 minutes d’exercice.
  4. Remplacez l’apéritif par de l’eau (citronnée, chlorophylle, tisane, etc.) qui ne contient pas de calories et qui, contrairement à l’alcool, réduira votre appétit.
  5. Remplacez la pause-café par une pause tisane ou par du café de céréales.
  6. Pour ceux qui veulent cesser de fumer, boire de l’eau régulièrement peut aider à réaliser votre objectif.
  7. Si vous trouvez que l’eau a un goût fade, ajoutez-y du jus de citron frais, ou encore de la chlorophylle liquide qui possède une longue série d’effets positifs tels que: augmente le compte des globules rouges, fournit du fer aux organes, aide à purifier le foie, etc.

QUALITÉ DE L’EAU

Au Québec, l’eau potable vient du Saint-Laurent (45%), des rivières,des lacs et ruisseaux (35%), des nappes phréatiques ou souterraines (10%) et des puits individuels (10%). L’eau potable de distribution publique subit divers traitements de purification (physiques, chimiques et biologiques) avant d’être distribuée. Les étapes sont:

  1. Tamisage (brindilles, feuilles, boue, etc.)
  2. Décantation
  3. Filtration
  4. Pré-traitée par le chlore ou par l’ozone
  5. Filtrée sur charbon actif
  6. Désinfectée au chlore avant d’être introduite au public

Alerte aux nitrates, la norme est de 10mg par litre d’eau, mais comment contrôler réellement cette quantité lorsqu’on sait très bien qu’il y en a également dans la nourriture (à cause de l’épandage du lisier de porc et à la surfertilisation des sols). La qualité de l’eau peut être menacée par un certain nombre de polluants, en particulier les résidus de pesticides, souvent toxiques ainsi que la la chloration. Attention également à la corrosion de la tuyauterie qui est une source de contamination chimique.

Il ne fait aucun doute que de nos jours l’eau est de plus en plus polluée! Mise à part qu’elle amoindrit sa qualité qui laisse déjà à désirer, elle contamine les poissons et du même coup les oiseaux et les autres animaux qui les mangent (l’être humain aussi!). La chaîne alimentaire est donc très affectée, même que certaines espèces sont en voie de disparition.

Très important à savoir: l’être humain n’a pas, contrairement aux plantes et aux algues, la capacité de transformer les minéraux inorganiques de la terre pour les rendre assimilables. Alors, il doit se restreindre à la consommation de minéraux organiques. Considérant cette incapacité, on doit donc éviter à tout prix les eaux contenant des minéraux inorganiques qui peuvent provoquer:

  • Des calculs rénaux
  • Des dépôts de calcaires
  • L’artériosclérose

Ces minéraux sont inassimilables puisqu’ils viennent du sol, de la terre, des roches où l’eau circule et les capte.

Voici donc une liste d’eau à consommer en ordre de qualité.

  1. Eau distillée: étant une eau pure, sans minéraux inorganiques inassimilables, sans bactéries, ni virus, ni microbes, sans déchets, ni polluants d’aucunes sortes, sa consommation est des plus bénéfique.
  2. Eau de source: elle contient des minéraux inorganiques qui, prisent en trop grande quantité peuvent surmener les reins. Une prolifération de bactéries est possible et peut provoquer une diarrhée.
  3. Eau dure (aqueduc ou puit): elle es saturée de sels calcaires, de calcium, de magnésium, de fer, etc.
  4. Eau douce: elle est comme l’eau dure, mains en moins grande quantité.
  5. Eau bouillie: (elle conserve ses minéraux inassimilables, ses virus et ses bactéries mortes. La quantité d’eau diminue, mais les minéraux restent les mêmes, résultat: une concentration plus forte en minéraux inorganiques.
  6. Eau de pluie ou de neige: elle est distillée par la nature, elle est propre en montant vers le ciel, mais elle redescend en absorbant bactéries, fumée, poussières, acidité.
  7. Eau filtrée: le filtre retient la plupart des minéraux et élimine les saveurs indésirables, mais laisser passer quelques bactéries, virus. Car, le filtre qui se charge de déchets et de bactéries doit être changé très souvent sinon il devient un foyer de production de bactéries et de virus.
  8. Eau déionisée: cette eau est débarrassée de sels minéraux, mais la résine utilisé devient un terrain propice à la production des bactéries et virus pathogènes.

IMG_7939

Quelle est la qualité de l’eau que vous et votre famille buvez?

Les temps chauds sont arrivés, alors n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau!

Plein d’amour,

Éli xxx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s